13/05/2018

Vive les TPG

Les trams et les bus à Genève... Une ronde infernale à laquelle il faut s'habituer, ce qui n'est guère aisé.

Un exemple : aux (avant) dernières nouvelles, les bus ont, dans maints quartiers, modifié leurs arrêts sans crier gare. Témoin la route de Malagnou entre le Musée d'Histoire naturelle et l'avenue Weber. Les bus s'arrêtaient au lieudit Bois-Gentil. Excellente idée pour y déposer notamment les élèves de trois écoles voisines. Or l'arrêt n'existe plus! Quant au suivant, il n'a ni abri ni distributeur de tickets!

Autre remarque : au nom de la sacro-sainte vitesse commerciale, le conducteur ignore les arrêts si personne ne lui fait signe de la rue ou si les passagers, qui désirent descendre, n'appuient pas au préalable sur un bouton ad hoc. Malheur à ceux qui ignoreraient cet affreux détail!

Vive le confort des usagers!

16:08 Publié dans Genève, Humeur | Tags : tpg | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.